headerimg

LA GUEUSE A FREIN : 

- C'est une gueuse qui coulisse le long d'un câble et qui permet, grâce à un frein
de contrôler sa vitesse de descente.

- Poids moyen : 20 à 30 Kg (Poids à vide, sans lest: 8 à 20 Kg).

gueuse1
Caractéristiques:


a. Tàte en bas

* Position normale de déplacement (tàte en avant).
* On voit devant soi le fond, l'objectif.
* Nostalgie du Grand Bleu.
* Changement de position pour la remontée (inversion des masses
sanguines).

b. Genoux en bas

* Ces gueuses sont généralement plus rapides.
* Les oreilles passent mieux (gueuses utilisées par les apnéistes
profonds).
* Fabrication plus simple.

c. Pieds en bas

* Avec déflecteur
* Avec chaussons de ski nautique
* Remontée sans palme.


Composition de geuse :

a - Ossature de la gueuse : en métal ou en inox (difficile à souder)
b - le lest: disques en fonte d'haltères, plomb de ceinture ou moule.
c - le freinage se fait par pincement du filin.


Différents systèmes de frein:

* par rotation de la poignée (ex. gueuse tête en bas)
* par levier
* par bloqueur à came de drisse type "EASYLOCK" ou "SPINLOCK" (ne freine
que dans un sens : la descente)
Avantages :
- ne nécessite pas un déblocage pour la remontée;
- arrivée en surface, si le parachute se dégonfle, la gueuse ne redescend pas.
Inconvénient :
- frein brutal peu progressif

d - Les systèmes de remontée d'une gueuse
gueuse


* Par gonflage manuel d'un parachute ( ou d'un bidon)

- volume du parachute> ou égal à 2 fois le poids de la
gueuse (30 ou 50 I);
N.B.: le parachute peut àtre remplacé par un bidon

- la bouteille d'air comprimé de 12 ou 15 l peut àtre
directement fixée sur la gueuse ou attachée au fond.
Prévoir un manomètre;

- préférer l'utilisation d'un robinet 1/4 de tour fixé
sur la moyenne pression. Ouverture et gonflage
rapide.

* Par gonflage automatique (déclenchement avec la pression)

-  système d'électrovanne étanche programmable avec la profondeur.

* Par hissage depuis la surface à l'aide d'un treuil électrique:
utilisation d'un filin ou d'un câble de 2,5 mm à 3 mm de section et batteries 12 V.
avantage: arrivée au fond, l'apnéiste ne s'occupe de rien. Un bouton poussoir en
surface permet la remontée contrôlée de la gueuse.



LES DANGERS SPECIFIQUES D'UNE GUEUSE A FREIN


1. Le risque que la gueuse percute un apnéiste, un plongeur d'assistance ou un
plongeur "venu voir en touriste" pendant la descente ou la remontée de la gueuse.
Conduite à tenir:

- prévenir les intervenants des risques, afin qu'ils ne stationnent
pas à proximité du filin.
- surveiller la surface lorsque la gueuse remonte "en boulet de canon".
- surveiller les bulles en surface des plongeurs touristes éventuels.

2. Le risque que la gueuse ne percute la barge à la remontée:
- lorsque le lest du fond est insuffisant;
- lorsque le frein de la gueuse n'a pas été desserré et que le parachute remonte le
tout.

3. Le risque que le lest du fond soit mal fixé et que la gueuse poursuive sa descente
(... cela est déjà arrivé).

4. Les risques de barotraumatisme: Cliquez ici pour identifier les barotraumatismes
- lorsque la descente est trop rapide (attention de bien prévenir les débutants),
- avec un frein peu performant ou défaillant.

5. Le risque des débutants, impressionnés, de s'embrouiller dans le fonctionnement
de la gueuse.
Conduite à tenir: - bien expliquer le fonctionnement;
- rassurer;
- lester au minimum la gueuse.

6. Le risque avec des apnéistes qui trouvent les descentes avec gueuse faciles de
vouloir se surpasser, en voulant accéder trop rapidement à des profondeurs non
maîtrisées.

7. Les risques de choc avec la gueuse au fond quand elle fait "yoyo" sous l'effet
d'une bonne houle.

8. Les hématomes divers, assez fréquents, lors du transport ou du montage des
gueuses.

9. Les ennuis techniques divers: crevaison du parachute, défaillance de la potence.
 La gueuse en surface est maintenue frein bloqué ou accrochée à la potence à
l'aide d'un mousqueton de drisse à largage rapide.

 

 

source : http://apneearchimede.club.officelive.com/Documents/le%20mat%C3%A9riel.pdf
(document interessant à lire dans son intégralité, nombreux shémas pour expliquer diférentes situations)

Gymnastique de la trompe d'Eustache. 
Apprentissage de la Béance Tubaire Volontaire.   

 

Voici une suite d'exercices d'entrainement à la BTV (Béance Tubaire Volontaire). C'est la méthode la plus douce pour "passer les oreilles".

BTV

Instructions générales

Dégager le cou.
Redresser la tàte.

'Tenir' l'os hyoïde d'une main sans serrer et se mettre devant une glace afin de voir la pomme d'Adam.
Les exercices sont à faire de préférence le matin au réveil, à jeun ; observer un repos de 5 secondes entre les exercices.
La durée de cette gymnastique est de 1 mois, divisée en 4 périodes d'une semaine.

Exercices de la première semaine

Faire pendant une semaine, tous les matins à jeun, ces exercices trois fois, lentement, en observant entre chaque exercice un repos de 5 secondes.

A - Exercices avec la langue

Bouche grande ouverte, tirer la langue en avant de façon à toucher, avec la pointe de la langue, votre menton.
Bouche grande ouverte, ramener la langue loin en arrière en laissant la pointe de la langue sur le plancher de la bouche. Tandis que l'extrémité de la langue se trouve sur le plancher de la bouche la base est poussée en bas et en arrière. Contrôler l'abaissement de l'os hyoïde et de la pomme d'Adam dans le miroir.
Bouche grande ouverte, mettre l'extrémité de la langue derrière les incisives supérieures et, avec la pointe de la langue, racler le palais vers l'arrière en essayant de toucher la luette.
Bouche grande ouverte, l'extrémité de la langue étant appliquée contre les incisives inférieures, sortir au maximum la langue de la bouche, la pointe de la langue restant toujours appliquées contre les incisives inférieures.

B - Exercices avec le voile du palais

Bouche grande ouverte, langue au repos dans la bouche, essayer d'avaler (mouvement de déglutition s'arràtant au stade de contraction du voile). Contrôler l'abaissement de l'os hyoïde. Cet exercice, le plus important, est réussi lorsque le début de déglutition provoque une nausée.

C - Exercices combinés avec des mouvements de la langue et du voile du palais

Bouche grande ouverte, la pointe de la langue appliquée contre les incisives inférieures, l'arrière de la langue étant poussé en bas et en arrière, essayer à nouveau d'avaler (mouvement de déglutition incomplet, s'arràtant au stade de contraction du voile). Contrôle de l'efficacité de cet exercice: L'os hyoïde s'abaisse du fait de la poussée en bas et en arrière de la base de la langue.

Exercices de la deuxième semaine

Aux exercices A, B, et C, ajouter :

Exercices mandibulo - linguo - véliques (Mandibulo = Mâchoire inférieure, Linguo = langue, Vélique = Voile du palais)

D - Bouche demi - femiée, mâchoire inférieure projetée en avant, l'extrémité de la langue reposant contre les incisives inférieures, la langue sortie au maximum hors de la bouche, essayer d'avaler (mouvement de déglutition incomplet, s'arràtant au stade de contraction du voile).

E - Exercices bouche femiée
Bouche fermée, pratiquer les exercices B, C, et D en insistant tout particulièrement sur l'exercice B.

Exercices de la troisième semaine

Pratiquer tous les exercices, mais sur un rythme rapide en insistant particulièrement sur l'exercice B, bouche fermée.

Exercices de la quatrième semaine

Faire les màmes exercices, mais bouche fermée pour A, B, C et D en augmentant le nombre d'exercices du groupe E, soit bouche fermée :

5 fois les exercices C, D et E
10 fois l'exercice B.
Contrôle de l'efficacité

Pratiquer 2 fois par semaine la manoeuvre de Valsalva (Souffler bouche fermée et nez pincé). Puis effectuer l'exercice B, bouche fermée, et apprécier le nombre de contractions du voile nécessaire pour faire disparaître l'impression de plénitude de l'oreille (s'il y a eu un passage d'air préalable).

 BTV1

A quoi sert un plomb de cou?

 

Tout d'abord, je souhaite répondre à cette question avant de vous expliquer comment on le fabrique.

Son utilité principale est pour la pratique de l'apnée dynamique (avec ou sans palmes) en piscine. L'utilité en mer sera abordée lors de nos stages mais cela est surtout utile à ceux qui vont très profond.

 Alors qu'en piscine, son utilité est universelle. A moins d'àtre bizarrement foutu, nous flottons tous du haut du corps. En effet, lorsque l'on est allongé sous l'eau, les poumons flottent beaucoup plus que les jambes qui coulent. Si on s'allonge au fond de la piscine (à1m50), poumon plein, on constate qu'on ne reste pas collé aux carreaux et que c'est notre tàte qui remonte en premier ...

Ainsi  ,non plombé , un apnéiste est obligé de palmer la tàte inclinée vers le fond de la piscine afin de luter contre la flotabilité de ses poumons. L'effort est donc plus fournit pour ne pas remonter que pour avancer.

Le centre de gravité étant (lorsque l'on est alongée dans l'eau poumon plein) situé à la base du cou, l'avantage du plomb de cou est de mettre du poid trés prés de ce centre de gravité.

Ainsi grâce au plomb de cou, l'apnéiste est plat, hydrodynamique et ne force que dans un seul but : avancer !

Courir avec un parachute dans le dos, c'est possible. Faire de l'apnée sans plomb de cou aussi ... mais sincèrement, c'est plus simple sans se rajouter des contraintes!


Quels sont les outils ?

plomb-de-cou 0092

- Une chambre à air achetée à Décathlon. Prévoir un diamètre suffisant de l'ordre de 30 mm.

- Un clip que vous trouverez dans une droguerie.

- Du plomb en grenaille fin qu'on trouve en armurerie.

 - Ciseaux, colle forte, scotch vynile (genre electricien) et si possible un goulot de bouteille plastique et un serre joint.

TRES IMPORTANT: il est idéal d'avoir de l'air comprimé à disposition (bouteille de plongée, compresseur pour gonfler les pneus, etc). Sans cela une des étapes suivantes est plutot galère.









Comment on fait ?

 plomb-de-cou 0094On commence d'abord par boucher une extrémité de notre chambre à air. Vous pouvez rajouter un peu de colle afin d'assurer l'étanchéité. Il est très important que ce soit bien serré car avec la pression que nous mettrons plut tard, l'air ne doit pas passer.


Petite astuce
 : laisser 5 cm comme présenté sur la photo on verra après pourquoi.










plomb-de-cou 0095

De l'autre coté de la chambre à air, introduisez un goulot de bouteille en plastique qui nous servira d'entonoir.


Petite astuce
 : faire un entonoir assez court qui ne nécessite pas d'àtre enlevé à chaque mise sous pression ... vous comprendrez plus tard !











plomb-de-cou 0096

Bon alors jusque là, tout le monde suit. Nous allons donc verser le plomb dans la chambre à air via l'entonoir et il ne s'écoulera pas de l'autre coté grâce au serre joint !!!


Petite astuce
 : se mettre sur un bac ou dans un espace qui ne craint pas d'avoir pleins de petites billes par terre ... car il y a de forte chance qu'au début ... vous en mettiez la moitié à coté ...











plomb-de-cou 0101

Verser le plomb tout doucement en tenant la chambre à air bien droite. Verser petit à petit.


Petite astuce
: ne pas remplir les 5 derniers centimètres afin de pouvoir pincer votre souflette après.











plomb-de-cou 0099

Lorsque vous aurez assez rempli, introduisez la souflette d'air comprimée (c'est là qu'il est utile de ne pas avoir un goulot trop long), pincez votre chambre à air avec la main pour créer une étanchéité.

Soufflez, ce qui gonflera votre chambre à air et fera descendre le plomb à son extrémité.


Petite astuce
 : si votre serre joint ou votre main ne sont pas bien serrés ... bref, le plomb c'est chiant à ramasser par terre ...










plomb-de-cou 0102

Répéttez l'opération autant de fois qu'il sera nécessaire pour introduire tout le plomb. Petit à petit, en douceur pour éviter toute catastrophe !


Petite astuce
 : si vous n'avez pas d'air comprimé ... cherchez en sinon cette phase vous prendra plusieurs heures ...











plomb-de-cou 0105Une fois que vous avez introduit la quantité désirée et ajusté la longueur du plomb de cou, fermez la première extrémité en insérant une première partie du clips.


Petite astuce
 : laissez 5 cm comme sur la photo afin de faire le rabbat dans l'étape suivante. vous pourrez le coller à l'intérieur pour éviter la fuite de petit plomb.











plomb-de-cou 0106

Rabattre le morceau qui dépasse et entourez l'ensemble avec le scotch.

C'est le rabbat qui constituera "l'anti fuite" du plomb ... n'hésitez pas faire pleins de tour afin d'assurrer un maximum de solidité et ainsi empecher l'ouverture involontaire de votre plomb au fond de la piscine ...












plomb-de-cou 0107

 On s'attaque désormais à l'autre côté. On va donc mettre l'autre partie du clips.


Petite astuce
 : pensez à tenir votre plomb de cou verticalement lorsque vous enlèverez le serre joint sinon ... le plomb tombe sur le sol ... vous suivez ????











plomb-de-cou 0108

Là également, on crée un rabbat afin de le scotcher et créer un "anti fuite" du plomb.


Petite astuce
 : Vous pouvez utiliser de la colle souple pour vous aider, mais la solidité viendra du scotch et du rabbat















plomb-de-cou 0109

Votre second bout est bien scotché ... votre plomb de cou est terminé !!!!!!!

plomb-de-cou 0110













Prévoir 2 Kg de plomb ... màme si cela parait beaucoup ... faites nous confiance, femmes menues ou hommes costaud, l'essentiel c'est l'équilibre des masses et 2 kg n'est que le début. Très souvent, avec l'expérience, vous augmenterez la quantité de plomb.

Cela coute en moyenne : 3 euros de chambre à air, 5 euros clips et 9 euros le kilo de grenaille. Prévoir environ 1 heure de fabrication ... avec une bière et des chips, on passe une bonne soirée entre amis


Dernière astuce
 : ceci étant un montage artisanal, il est nécessaire d'etre soigneux. Inutile de tester son extrème solidité, ce n'est pas le cas. C'est fragile. Pour autant, avec soin, il tiendra plusieurs années !!!








Source : Thibault et sansbulles.over-blog.com 

tenuePoisson-Zèbre, tigre des abysses. 

Si certains chasseurs cherchent en permanence la discrétion absolue. D'autres, au contraire, mettent tout en oeuvre pour être vus et repérés. C'est le cas de Patrick Poggi, qui lui aussi customise son habit de manière originale!

Personnalisation et Sécurité.

Ce chasseur et apnéiste qu'on ne présente plus (lire son portrait dans Apnéa n°237) a fait de sa combi lisse une véritable seconde peau adaptée à son style et à ses besoins. Dès ses débuts en apnée, Patrick a cherché à garder le contact visuel avec ses équipiers évoluant au fond. Désireux de trouver un moyen efficace pour àtre vu, sa première démarche a été de se rendre dans le magasin Homopalmus d'Ajaccio pour s'y faire fabriquer une combi orange. On vous passe les remarques et les plaisanteries des copains, mais quoiqu'il en soit, les dentis, eux, faisaient malgré tout les frais de son expérience. Patrick amorce sa propre technique de customisation en s'attaquant à ses palmes : sur la partie visible (l'envers). il colle des bandes rétro-réfléchissantes. Mais ses exigences de sécurité sont hautes, et le rendu n'est pas encore suffisamment visible à son goût.

L'art de la rayure.

C'est alors qu'il découvre le néoprène de type Yamamoto et en devient accro, tant pour sa souplesse que pour ses qualités isothermiques. L'idée lui vient alors de styliser sa veste lisse et d'y poser sa touche : de larges zébrures blanches. "Quand même bien plus sympa qu'une grosse tâche informe" explique-t-il avec humour. Après plusieurs essais non fructueux avec des feutres et divers types de peintures, Patrick parvient à mettre au point une recette efficace. En grande partie grâce à la couturière du magasin Homopalmus, et à son petit pot d'encre de sérigraphie, tout droit sorti de son atelier. Le projet se concrétise. Cette encre se conditionne sous la forme d'une poudre grise. La recette magique : la mélanger à de la colle néoprène transparente, diluée avec du trichloréthylène (pour obtenir une bonne consistance à l'application). Le tout s'applique au pinceau... et donne naissance à ces fameuses zébrures ! Pour renforcer encore sa visibilité, Patrick utilise également des plombs de couleur jaune. Un ensemble qui lui confère un style reconnaissable entre mille. Mais le plus important, à ses yeux, reste d'être vu au cours de ses apnées abyssales. Une question élémentaire de sécurité.

tenue1 

Source Apnéa N°246 

 

Voici une petite vidéo qui explique parfaitement comment réussir son virage en apnée dynamique.

source : Thibault et sansbulles.over-blog.com